Friday, March 4, 2016


(English not available)

Lorsque les drains sont bloqués par la glace et que des fortes pluies font fondre la neige, il n'y a pas que les riverains qui se font inonder. Localement, les pentes de terrain vers les bâtiments favorisent la penetration de l'eau de surface à l'intérieur des maisons ou édifices. L'accumulation de glace et de neige glacée peut augmenter le niveau du sol et créer des conditions temporaires qui empèche l'eaude pluie de s'éloigner des fondations; elle trouve souvent moyen de se frayer un passage dans le sous-sol.

Quoi faire si l'eau est entrée dans le sous-sol? Comment éviter la recurrence?
 
La semaine dernière, si vous avez constaté de l'eau dans le sous-sol, vous avez probablement déjà fait les premières étapes, soit:
 
  1. Trouver une solution pour stopper les infiltrations
  2. Soulever et assécher les meubles, le contenu et les boites mouillés
  3. Ramasser l'eau
  4. Espérer que le plancher (s'il y en a) et les murs ne sont pas trop affectés
Allez voir ce qu'il se passe dans les murs
 
L'espoir n'est pas une stratégie.
 
Si le moindre doute persiste quant à l'état des matériaux isolants ou semi-poreux, allez voir en pratiquant une ouverture d'inspection.
 
  1. Coupez le joint de peinture en haut de la plinthe
  2. Retirez la plinthe en la tirant vers le bas sur tous les murs mouillés.
  3. Coupez le gypse sous le niveau de la plinthe puis inspecter la laine, le pare-vapeur, la lisse basse, les colombages.
  4. S'il n'y a pas de contamination visible,vous pouvez ventiler les bas de murs.
«Si ça ne pue pas une semaine après le dégât d'eau, est-ce signe que tout va bien?» -sinistré

S'il y a de la contamination, nettoyez. Ensuite désinfectez.
 
Lorsque l'inspection revèle qu'il y a présence de contaminants:
 
-terre, boue, saleté
-pourriture, moisissures ou champignons
-rongeurs, excérments, insects
-résidus de construction, déchets, etc.
 
Il faut dégarnir suffisamment pour bien nettoyer les cavitées. Parfois, lorsque la structure est pourrie, il faut retirer une partie de cette structure, nettoyer et désinfecter avant d'assécher.
La qualite de l'eau détermine ce qu'il faut faire.
 
Catégorie 1: L'eau propre (bris de conduite d'eau, débordement de bain ou d'évier, électroménagers, fonte de neige, pluie torrentielle, bris de réservoir, etc.) et présente depuis moins de 24 heures n'est pas dangereuse pour la santé de ses occupants. Le dégât d'eau deviendra « grise » entre 24 et 48 heures si elle n'est pas enlevée et asséchée rapidement. (Dans cette catégorie, il
est possible de récupérer le sous tapis de vos pièces si vous le souhaitez.)
 
Catégorie 2: L'eau « grise » contient un niveau de contamination significatif et peut causer l'inconfort ou des malaises si on en consomme. Ce dégât d'eau comprend toutes les sortes d'inondations : par un cours d'eau, l'eau souterraine, ou d'un dégât de catégorie 1 qui est présent depis plus de 72 heures. Ces sources amènent de la vase et des matières organiques dans la structure et créent des conditions invivables. L'eau grise véhicule des micro-organismes ainsi que les substances nutritives de ceux-ci. (Renvoi d'eau des lave-vaisselle et laveuses, débordement d'une laveuse, débordement d'une toilette contenant de l'urine, pompe de puisard défectueuse, aquariums brisés, lits d'eau perforés, etc.) Il est primordial d'intervenir le plus tôt possible pour limiter les pertes lorsqu'il y a ce genre de dégât. (Dans cette catégorie, il est nécessaire de jeter les sous-tapis de vos pièces touchés.)
 
Catégorie 3: L'eau « noire » contient des agents pathogènes (causant des maladies) et est insalubre. Cette catégorie de dégât est du au refoulement d'égoût, au débordement d'une fosse septique ou quand un dégât de catégorie 2 est présent pendant plus de 72 heures. L'eau est aussi considérée comme étant de catégorie 3 dans des situations où la structure inondé et/ou son contenu ont été contaminés par des pesticides, des métaux lourds ou des substances toxiques. Si votre dégât d'eau est relié à cette catégorie, il faut évacuer toute personne ayant un système
immunitaire affaibli, ayant des problèmes respiratoires ou des allergies, ayant 2 ans ou moins ou étant âgées de 65 ans et +, jusqu'à ce que le logis ait été jugé sécuritaire pour ses occupants.
(Dans cette catégorie, il faut absolument jeter tout tapis et sous-tapis ayant touché à l'eau.)

Guide rapide: Les revêtements de plancher
Les revetments souples (tapis, moquettes) peuvent généralement être nettoyés, désinfectés et assécher. Les sous-tapis sont généralement à remplacer.
 
Le prélart peut être sauvé s'il est bien collé et l'eau ne fait pas lever le revêtement de sol. Souvent, il y a de l'eau emprisonné entre le prélart et la structure.
 
Le 'bois' flottant et le bois d'ingénierie coffré est brisé et ne reviendra pas. De plus, lorsqu'il y a de l'eau entre la membrane (sous-couche) et le revêtement, c'est impossible d'assécher l'eau sans retirer les revêtements.
 
Le bois franc, dépendant de son installation, peut être sauvé par un assèchement agressif, fait par des professionnels. Cette solution doit être bien évalué par contre, car si l'eau est fortement contaminé ou si la structure ne séchera pas sans dégarnissage, c'est de l'effort mal investi.
 
La céramique est très robuste et résiste bien aux dégâts d'eau, surtout lorsqu'elle est installé sur du béton. Parfois, la céramique mal installé décolle suite aux dégâts d'eau et il faut soit remplacer quelques tuiles et refaire du coulis, soit remplacer le revêtement au complet.

Phoenix Intervention Après Sinistre
 
Des techniciens formés pour vous aider.

En cas de doute ou de besoin, faites appel aux techniciens sympathiques et professionnels chez Phoenix.
 
Ils ont ce qu'il faut pour vous aider.Nous sommes la pour vous conseiller, pour vous guider ou pour prendre en charge le travail.

C'est vous qui décidez.

Équipée. Formée. Disponible. Humaine.